Les 10 éléments à surveiller avant de contracter un prêt

Euro ou CHF : faire le bon choix

C’est une des particularités de notre région, les travailleurs frontaliers peuvent emprunter en CHF. Autant c’est une solution bien adaptée dans un certain nombre de cas (revenus du foyer majoritairement en CHF par exemple) et moins cher que les prêts en euro, autant dans le cas d’un investissement locatif ce n’est pas forcément la meilleure solution.

Franchise trop courte

La franchise vous permet de ne pas commencer à rembourser la totalité de vos échéances lors du démarrage du prêt, de manière à éviter de payer en même temps deux échéances ou un loyer et une échéance. Il faut bien calibrer la durée de cette franchise car dans une opération de construction par exemple il peut y avoir un dépassement des délais et donc des problèmes pour assurer un double remboursement

Bien calibrer son apport

Aujourd’hui les banques exigent un apport pour financer les projets. Il s’agit d’optimiser cet apport car il faut éviter d’immobiliser une trésorerie qui vous permettrait de faire face à des incidents de vie ou à de financer de nouveaux projets. C’est d’autant plus vrai avec les prêts à taux fixes dont les taux sont très bas en ce moment et cela va de pair avec une négociation des indemnités de remboursement anticipé.

Les contreparties

Aujourd’hui les taux de prêt sont très bas et les prêts en général peu rentables pour les banques, les établissements vont donc demander au client des contraparties pour pouvoir proposer le meilleur taux de prêts. Ces contreparties sont de différentes nature : domiciliaton de revenus, assurance du bien acheté, transfert de l’épargne, produit d’assurance vie, etc.. Il s’agit de bien comprendre la nature de ces contreparties et la compatibilité avec votre fonctionnement actuel.

IRA : indemnités de remboursement anticipéntreparties

En cas de remboursement anticipé pendant la durée du prêt la banque peut éxiger une somme prévue dans les conditions générales du prêt, il s’agit de négocier ce point avec les autres conditions du prêt dès le départ, de manière à vous préserver un maximum de liberté.

Analyser son budget à 10 ans

En cas de remboursement anticipé pendant la durée du prêt la banque peut éxiger une somme prévue dans les conditions générales du prêt, il s’agit de négocier ce point avec les autres conditions du prêt dès le départ, de manière à vous préserver un maximum de liberté.

Assurance de prêt : il n’y a pas que l’assurance décès et invalidité

Parce que le budget de fonctionnement de votre foyer évolue dans le temps (étude des enfants, changement d’activité prévu ou non, évolution de la famile, accident de la vie) nous devons en tenir compte dans votre plan de financement afin de déterminer la durée optimale pour votre prêt et les éventuelles alternatives possible.

Les engagements du chef d’entreprise

Le cas du chef d’entreprise ou entrepreneur libéral est spécifique, il faut en effet veiller au bon cloisonnement des engagements entre patrimoine privé et professionnel pour ne pas avoir de mauvaises surprises par la suite. Il faut également veiller aux garanties et cautions données

Co-emprunteur : contrat de mariage, pacs, ou rien…

Emprunter est un engagement, emprunter à deux est encore un engagement supplémentaire qui doit être organisé avec beaucoup de soins pour anticiper toutes les situations futures. Dans le cas de familles recomposées, la situation peut encore se compléxifier. L’achat pourra se faire en indivision ou avec un contrat type pacs ou contrat de mariage, voire éventuellement au travaers d’une SCI. EN fonction de la situation un entretien avec un notaire peut-être nécessaire

SCI : pourquoi, comment, quel intérêts

La Sociét Civile Immobilière peut-être un excellent outil de construction patrimoniale pour une famille ou des associés sans lien familiaux, mais elle a aussi un coût. Il faut faire une étude des objectifs recherchés pour valider le montage et bien définir les rôles de chacun. Ensuite il faudra constituer la société préalablement au démarrage de l’opération.